L’Île-de-France offre 363 exploitations engagées en agriculture Bio pour le plus grand bonheur des amateurs de circuits courts et du "consommer local"

Vente en directe de fruits et légumes : privilégier les circuits courts est encore plus indispensable en cette période de crise liée au Coronavirus

Vente en directe de  fruits et légumes : privilégier les circuits courts est encore plus indispensable en cette période de crise liée au Coronavirus

Des informations intéressantes sur la production Bio en Île-de-France :

Avec la crise liée au Coronavirus, la demande de produits frais , Bio  ou locaux, est en évolution.

L'Ile-de-France dispose de 363 exploitations Bio qui occupent une surface de 20.000 ha cultivées en Bio ou en cours de conversion :

  • 7,6% des exploitations agricoles franciliennes se sont tournées vers la production Bio, ce qui situe l'IDF dans la moyenne nationale de 6%.

  • La tendance à produire Bio est en augmentation : si en 2018 elle concernait 15% des surfaces, en 2019 elle dépasse les 20%.

  • On constate surtout une conversion du mode de production conventionnel vers le bio. 

  • La vraie problématique pour nos porteurs de projet en IDF est de trouver du foncier.

  • Ce sont les producteurs céréaliers qui produisent le plus du Bio en IDF, suivis par les exploitations agricoles qui produisent des fruits et légumes.

  • Les producteurs céréaliers sont réunis en coopératives pour commercialiser leur production.

  • Les Producteurs de fruits et légumes ont choisi de vendre en circuit court, et donc en direct au consommateur, à la ferme ou sur les marchés Bio. Elles rejoignent ainsi de nombreuses associations leur permettant de distribuer leur production

L'association bioiledefrance (GAB) propose un annuaire répertoriant ces exploitations.

Pour une agriculture responsable, mais aussi Bio, vous pouvez consulter les AMAP :
Ce sont des associations qui œuvrent pour maintenir une vraie agriculture paysanne et favorisent la production raisonnée et et biologique. Elles créent un lien direct entre les producteurs et les consommateurs.

"En effet, les participants à l'AMAP recherchent des aliments sains, produits dans le respect de l'Homme, de la biodiversité et du rythme de la Nature."

"Les AMAP participent ainsi à la lutte contre les pollutions et les risques de l'agriculture industrielle et favorise une gestion responsable et partagée des biens communs"

Consultez notre recette pour soutenir les producteurs de fraises françaises

Pour trouver votre AMAP locale

Pour accéder à l'annuaire des producteurs bio

VOTRE REACTION?



Facebook Conversations